Le festival RVBn est un événement de la Ville de site de la ville de Bron
2 commentaires
© Kathy HINDE

« Matières sensibles » – Le parcours d’exposition

du 24 au 29 mars
de 14 h 00 à 18 h 00 et les soirs de spectacle

Une exposition proposée par Igor DESCHAMPS, Commissaire d’exposition.

« L’évolution technologique des dernières décennies fut une opportunité pour tous dans le travail ou la vie quotidienne. C’est aussi un changement radical dans les relations humaines, surtout pour les plus jeunes générations. Mais en sont-elles enrichies ? Des œuvres virtuelles à la biologie, ou de l’architecture au Hack, les artistes “numériques” nous mènent de surprise en surprise. Ils expérimentent toutes les technologies, des plus simples aux plus sophistiquées, en les transformant en autant de matières artistiques. Au cœur de l’actualité humaine de l’ouragan numérique, ces artistes nous inspirent le plaisir et la poésie, le jeu, mais aussi le doute, la distance, la résistance : ils nous donnent d’autres opportunités à saisir.

L’exposition de RVBn 2015 nous invite à parcourir des univers sensibles et uniques en leur genre. Kathy Hinde et Kerstin Ergenzinger sont deux artistes européennes présentant des œuvres parcourant l’imaginaire attaché à notre environnement naturel : des sensations, des souvenirs ou des images. Elles posent la question d’une continuité entre nos environnements technologiques, naturels et humains.

Piano Migrations, de Kathy Hinde, est un piano envahi d’oiseaux frappant ses cordes. Sonnant comme s’il était isolé en plein champ, ses cordes sont abandonnées au hasard onirique des becs de moineaux.
L’impressionnante installation Tipping Point forme, enfin, un instrument de verre, d’eau et de résonances. A la fois fragile et indomptable, la fascinante matière translucide est, ici, maîtrisée pour créer un riche environnement sonore et visuel génératif.
Whiskers in Space de Kerstin Ergenzinger est constituée de hautes herbes artificielles réactives au mouvements d’air de la pièce d’exposition, émettant elles-mêmes de très légers aléas sonores. Elle donne à voir un paysage artificiel poétique, proposant d’équilibrer la connaissance sensorielle et la connaissance scientifique de notre environnement.

Ces trois œuvres nous incitent à l’écoute. Œuvres numériques, elles appuient certaines dimensions essentielles de la création : la sensibilité, l’expérimentation, la curiosité réciproque entre l’artiste et le public.»

I. Deschamps – Commissaire d’exposition

 

A noter !

A découvrir à l’Espace Albert Camus pendant le Festival – du 24 au 29 mars // de 14 h 00 à 18 h 00 ainsi que les soirs de spectacle (les 24, 26 et 28)

Tout public – Accès libre et gratuit

Temps de visite variable, toutes les installations incitant à rester un moment dans le calme et l’écoute.

Les trois installations, avec médiateur : 45 min.

Lieu : Espace Albert Camus – 1 rue Maryse Bastié – 69500 BRON

Renseignements : 04 72 36 14 36

 

2 commentaires

Comments are closed.